CMRIAS : corpus des mondes ruraux par l’image animée et le son

Le projet s’inscrit dans la perspective de création d’un corpus sur les mondes ruraux contemporains, dans le cadre du TGIR Huma-Num, participant à une politique d’archivage et de mise à disposition des sources en sciences humaines et sociales. Il s’articule d’une part autour de la collecte des données en provenance des différentes institutions dépositaires et d’autre part de l’expérimentation d’outils logiciels d’aide à l’indexation des images et du son. Ainsi, en parallèle à l'enquête concernant la localisation des fonds, doivent émerger une réflexion collective sur leur description, les méthodes employées pour leur indexation et leur mise à disposition de la communauté scientifique.

Ce projet est coordonné par l’Institut des Sciences de l’Homme et financé par le Réseau national des MSHs, en collaboration avec le CNRS (INSHS), dans le cadre de son soutien aux plateformes scientifiques inter-MSH (appel à projets 2012).

 

Objectifs

Dans le cadre de la création, au sein du Ministère de la Recherche, de grandes infrastructures de recherche, le TGIR Huma-Num (ex-IR Corpus) permet aux équipes et unités de recherche en SHS de s’organiser en réseaux thématiques au plan national, par la constitution de consortiums.

C’est dans ce contexte de création de corpus que nous proposons un projet de constitution de base documentaire et archivistique centrée sur les mondes ruraux contemporains et mettant particulièrement l’accent sur toutes les sources de l’histoire du temps présent, dont les sources audiovisuelles et sonores. Ces différents documents d’archives posent à la communauté scientifique des difficultés d’accès liés à leur dispersion, à des contraintes techniques spécifiques, ainsi qu’à des restrictions juridiques contraignantes.

L’approche des sociétés rurales contemporaines par ces différentes archives apparaît en ce domaine comme à la fois nécessaire et novatrice, dès lors que celles-ci ont été de manière précoce et importante la cible de ces nouvelles "sources", par l’image et le son. La paysannerie "classe objet", a été et est encore au coeur des représentations collectives à travers l’usage des images fixes et animées, d’une très grande diversité.

Les sources concernées sont multiples, produites par des « amateurs », dans le cadre de la vie privée, ou dans une optique plus utilitaire : films pédagogiques, militants, documentaires à vocation commerciale, sans parler du cas particulier de la télévision. Il convient aussi d’évoquer la part des productions « scientifiques », c’est-à-dire les enregistrements sonores et audiovisuels réalisés par les chercheurs, soit à l’échelle individuelle, soit dans le cadre d’enquêtes collectives.

Ces préoccupations ont favorisé l’émergence de plusieurs initiatives convergentes autour des sources du monde rural. C’est le cas du projet ANR-Corpus initié par des équipes de chercheurs de Dijon, Rennes et Lyon, qui portait sur les archives et les revisites des grandes enquêtes rurales des années soixante et soixante-dix, et qui soulevait la question de la conservation et de l’usage des enquêtes filmées et sonores réalisées durant cette période. En 2010, le projet AUDIORUR (CERHIO, MSHB) a permis une première phase d’exploration des fonds audiovisuels régionaux. Depuis 2011, le projet "Approche du Monde Rural par l’Image Animée"» (AMRIA), financé par l’Université Lyon 2 et porté par le Laboratoire d’Etudes Rurales (LER – EA 3728), a pour principal objectif l’inventaire, l’indexation et la valorisation des archives audiovisuelles relatives au monde rural.

Initié par des historiens, il regroupe également des sociologues, des ethnologues, ainsi que des chercheurs en informatique du laboratoire LIRIS, et repose sur un partenariat étroit avec le pôle Image Animée de l’ISH.

Le projet CMRIAS entend mettre au point un dispositif technique et institutionnel dans lequel pourront s’inscrire les données de nos enquêtes, puis celles des autres grandes enquêtes collectives sur les mondes ruraux. Il s’agit donc d’élaborer les outils permettant de pérenniser, documenter et partager des données numériques sous différents formats (textes, films, photographies, enregistrements sonores, cartes, etc.), dispersées en différents lieux de dépôt, et détenues par des institutions diverses.

 

Partenaires

MSHs : ISH Lyon, MSH de Bretagne, MSH Dijon, MSH Aix-en-Provence

Laboratoires :
LER – EA 3728 (Lyon) : Laboratoire d’Etudes Rurales
CERHIO - UMR 6258 (Rennes) : Centre de Recherches Historiques de l'Ouest
TELEMME – UMR (Aix-en-Provence) : Temps, Espaces, Langages, Europe méridionale, Méditerranée
LIRIS – UMR 5205 (Lyon)  : Laboratoire d'InfoRmatique en Image et Systèmes d'information
CESAER - UMR 1041 (Dijon) : Centre d’Economie et de Sociologie appliquées à l’Agriculture et aux Espaces Ruraux

 

Coordination scientifique

Edouard Lynch (LER, Univ. Lyon 2) - edouard.lynchatish-lyon.cnrs.fr
Gilles Laferté (CESAER, INRA) - laferteatenesad.inra.fr