Bretez : valorisation patrimoniale par le sonore, le visuel et l’interaction

Reconstitution d’une ville par le biais de techniques de restitution 5D

Le projet Bretez et sa suite, Bretez II, est un projet de coopération scientifique ambitieux et novateur conjuguant les sciences humaines et les sciences de l’ingénieur (humanités numériques).
Il a pour objectif la valorisation du patrimoine par sa restitution numérique virtuelle.

 

Recherche interdisciplinaire

Le projet Bretez repose sur une interdisciplinarité forte et de multiples interactions entre les sciences humaines et sociales (SHS) et les sciences et technologies de l’information et de la communication (STIC).

Le but est d’apporter une dimension sensible aux travaux des sciences humaines, de valoriser de manière différentes la somme de connaissance engrangée par les équipes de sciences sociales tout en s’appuyant sur le savoir-faire des équipes des sciences de l’ingénieur. La finalité est d’ouvrir nos recherches à un large public en l’accompagnant dans sa découverte d’un environnement urbain rarement abordé par le multimédia (Paris, dans le cadre de Bretez) et ce, grâce à la dimension sensible du projet.

 

Restitution multimédia de Paris au XVIIIe

La restitution multimédia et interactive permet une visite virtuelle de la ville de Paris au XVIIIe siècle.
L’exploration est possible à différents niveaux : le plan Bretez (établi entre 1734 et 1739, planches dessinées en perspective), l’iconographie (bâtiments), ou des visites qui peuvent suivre un intérêt historique ou artistique (architecture, oeuvres, etc.).

 

Quartier du Grand Châtelet à Paris fin XVIIIe siècle, avec le pont Notre-Dame. Support de restitution numérique.

 

Innovations

Approche originale

Le sensible comme vecteur complémentaire de recontextualisation
Une dimension sonore cohérente avec l’histoire sociale et urbaine du quartier et la géométrie des architectures modélisées rendant sa prise en compte prééminente

Innovations du concept

La 5D : la 3D, le déplacement à la première personne et la prise en compte de la dimension sensible – le sonore
La modélisation volumique riche en détails – tant pour les intérieurs que pour les extérieurs des bâtiments – et leur génération en temps réels

Edition scientifique

Des nouveaux procédés éditoriaux de type hétérographiques
Un nouveau média impliquant la réalité augmentée

 

Valorisation et médiation culturelle

Un projet aux débouchés économiques importants par ses nombreux applicatifs : muséographie, théâtre et cinéma, serious game pour adultes ou jeune public, outils de recherche historique, application nomade sur machine individuelle (réalité augmentée, jeu vidéo), etc.

 

Coordination scientifique
Mylène Pardoen (ISH, CNRS), archéologie des paysages sonores

Partenaires du projet
Direction scientifique 2017-2020 : ISH, LARHRA
Partenaires : laboratoires EVS, ELICO, MAP, Labo M. ; Labex IMU, Pulsalys SATT Lyon St-Etienne ; Université de Caen, Université de Nantes, EHESS
Soutien institutionnel : Archives Nationales, Musée Carnavalet
Parrainage : Daniel Roche

 

Pour en savoir plus :
Site web du projet : sites.google.com/site/louisbretez/