Environnement urbain

Axe scientifique - Contrat quinquennal 2016-2020

La ville peut être considérée à la fois comme un milieu de vie pour ses habitants mais aussi un milieu construit et intégrant des éléments naturels. Comme territoire, elle est source de rayonnement, d'activités économiques et sociales, en relation avec d'autres villes et un arrière-pays.

 

Problématique générale

La ville est un milieu d'habitation, de travail, de production, de loisirs ou de consommation, porteur de valeurs et d'enjeux selon les acteurs et les activités considérés, et selon les synergies existantes entre l’arrière-pays et le tissu urbain (circuits courts, achalandage des marches, etc.). Décomposé en myriade de lieux, l'environnement urbain est aussi vécu et représenté par ceux qui l'habitent et le pratiquent.

Depuis son institutionnalisation, il n'a pas épuisé tout son potentiel heuristique pour les sciences humaines et sociales. Outre la connaissance "fondamentale", celles-ci peuvent éclairer, pour les gestionnaires et aménageurs, la complexité du fonctionnement de l'organisme urbain. La ville est un territoire  de mise en œuvre des politiques publiques (PLU, SCOT, etc.), et les SHS rendent compte des facteurs de décalage des réalisations par rapport aux discours et aux normes des instances politiques régionales, nationales ou européennes.

L’axe Environnement urbain vise à saisir la diversité des relations sociales au territoire, en faisant dialoguer des disciplines sur une base d étude empirique : histoire environnementale, géographie, enquête de terrain de type anthropologique, sociologie des troubles et des catastrophes, économie des externalités et des "communs", sciences politiques du militantisme vert, etc.

 

Thématiques/axes de travail

La ville, "milieu ouvert"
Il s’agit d'interroger dans le temps long et dans les rapports de proximité, les échanges liés au métabolisme urbain à travers modes de vie et territoire.

L’environnement urbain perçu
Il s’agit d’analyser les paysages, les attachements cognitifs et sensibles à des lieux dans la ville, et à des parcours de ceux qui pratiquent la ville.

L’environnement dans la ville
Les parcs et jardins, l’agriculture en ville, la présence de cours d’eau, etc. sont partie prenante du travail de/sur le cadre naturel en zone urbaine.

L’environnement aménagé
La ville industrielle et tertiaire est un nœud d’infrastructures, d’usines, de services, etc. aux effets qu’on a tenté de planifier et d’harmoniser.

 

Responsables scientifiques

Florian Charvolin, chargé de recherche CNRS, CMW
Stéphane Frioux, maître de conférences Univ. Lyon 2, LARHRA